Lifestyle

Dis moi, dix mots

Lors de mon premier atelier d’écriture, j’ai constitué un texte écrit au fil de l’eau avec pour contrainte d’ajouter à son texte un mot chaque deux minutes. Au final, j’ai donc dû inclure les dix mots suivants : Clic, pérenne, ailleurs, vision, compatible, capteurs, transformé, clair de terre, désir et genôme. Le thème était « Demain » et cette exercice existe sous forme de concours appelé « Dis moi, dix mots« . J’ai bien aimé cette exercice car on a vraiment pas le temps de réfléchir, on laisse juste les mots venir à nous et on voit en temps réel une histoire se construire en l’espace d’une vingtaine de minutes. On insére des mots comme s’il avait déjà leur place dans l’histoire.

Voici mon texte

femme triste devant son ordinateur

Elise doit écrire sur ce que sera le monde demain. Comment imaginer l’avenir ? Clic ! Sur la souris et voici que les mots se posent sur l’écran : « Demain sera sans lui, demain sera sans toi. La vie est faite ainsi, c’est fini entre toi et moi. L’avenir c’est vivre un bonheur certain et une stabilité pérenne. Mais demain c’est loin… »
Ailleurs, Eric fait aussi le bilan de la situation. 35 ans sans enfant et un monde qui s’écorche. Je me souviens quand on avait 15 ans, tout semblait si simple et si complexe à la fois. Où aller ? Ma vision semble outragée. Tout devient flou à l’idée d’avancée. Est ce que je l’aime ? Est ce que je veux me marier ? Tout s’éffrite comme un bout de papier. Sommes nous compatible ? Qu’est ce qui nous définit ? Qu’est ce qui nous rassemble ? Je ne sais pas mais je n’envisage pas demain sans toi. La technologie avance mais je n »ai toujours pas attiré les capteurs de ton coeur. Tu me manques, je vois l’horizon à l’envers mais je vais j’irai mieux. La douleur m’a transformé en un homme que je ne reconnais pas. Pourquoi la vie fait mal ainsi ? Qu’ai-je donc fait ?

Homme noir recrocquevillé dans ses pensées sur la plage

Tu m’as emprisonné dans ton monde rêvé. J’ai vu la douceur de tes pleurs. Mais le monde s’est inversé, je te vois comme un clair de terre. Tes mains posés sur mon corps ne me font plus éprouver autant de désir. Il est temps d’en finir… Tu es ce genôme rare qui bouffe mon coeur.

Écrit « sous contrainte » du 19 juillet 2018

__________________________________ Plus tard je découvrais que le nom « Elise » était tiré du livre que je lis en ce moment. Puis que j’avais anticipé ses sentiments. Je pensais avoir écrit un texte pessimiste mais le retour de mes camarades d’écriture fut que non au contraire la femme sait ce qu’elle veut. Pour être honnête, on écrit de manière si rapide qu’il est difficile sur le coup de prendre du recul sur l’histoire qu’on vient de composer. J’ai donc dû le relire chez moi pour mieux l’assimiler. ___________________________________

Et vous ? qu’en pensez vous ?

Quelle est la dernière fois que vous avez dû être confronté à votre imagination ?

Publicités

2 commentaires sur “Dis moi, dix mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s