Mignonnes de Maimouna Doucouré

J’ai vu le film Mignonnes de Maimouna Doucouré, le film primé au festival Sundance et qui a fait polémique à cause de l’affiche du film choisit par Netflix Us.

J’ai vu le film Mignonnes de Maimouna Doucouré, le film primé au festival Sundance et qui a fait polémique à cause de l’affiche du film choisit par Netflix Us. 

Netflix a fait beaucoup de tort au film avec le graphisme de l’affiche qui joue sur ce que dénonce justement la réalisatrice : L’hypersexualisation des jeunes filles. Par conséquent, le film est qualifié comme promotion de la pédophilie alors qu’il ne s’agit pas du tout ça.

Au-delà de l’hypersexualisation, le film de Maimouna Doucouré montre l’impact que les problèmes de familles ont également sur l’enfant. Le scénario tourne autour d’un concours de danse auxquelles Amy, 11 ans veut à tout prix participer. Pour moi, cette participation qui finit par tourner à l’obsession, c’est seulement pour oublier à tout prix ce qui se trame chez elle au même moment. C’est une manière pour Amy de s’évader.

Fathia Youssouf et Medina El Aidi sont Amy et Angelica dans le film Mignonnes de Maimouna Doucouré

Il y a plusieurs sujets à peine dévoilés dans le film : le rapport d’une petite fille noire avec ses cheveux, la place des femmes, les premières règles, la boulimie, la jalousie, la sexualisation, l’appartenance à un groupe, l’impact des réseaux sociaux, les responsabilités qu’on donne trop tôt à certains enfants.

Qu’est ce qu’on appelle être une femme ? 

mignonnes-film-maimouna-doucoure-amy-mosque
Fathia Youssouf est Amy dans le film Mignonnes de Maimouna Doucouré

J’ai trouvé très brutale que la mère dise à Amy « Tu es devenue une femme » pour seule communication et explication à sa fille qui vient d’avoir ses premières règles. Qu’est-ce qu’on appelle devenir une femme ? A 11 ans, on est perturbé par les changements et je trouve cette phrase vraiment inadéquate pour une fille de 11 ans qui a peut-être besoin d’être préparé aux futurs changements de son corps avant de parler des futures changements dans sa vie « moi, à ton âge, on m’a marié » dira une tantine.

La boulimie : 

Je crois que les autres filles ne se rendent pas compte que dire à leur copine qu’elle devrait maigrir n’est pas anodin et peut lui créer des complexes qui semble la rendre malade.

Morale : Faites attention à ce que vous dites aux gens, vous ne savez pas les conséquences que ça peut engendrer pour leur santé.

Les devoirs de responsabilité précoce  l’enfant ?

Dans le film, on voit bien qu’Amy a la charge de son petit frère.

Dans la culture africaine, il y a, je trouve. bien trop souvent un problème de place

On oublie qu’un enfant n’a pas à avoir les responsabilités d’une mère : s’occuper de ses frères et soeurs, faire le bain, garder les autres, l’aide au devoir ou les petits déjeuner, ou aller faire des courses. Je suis toujours étonnée de voir des enfants qui savent à peine parler venir acheter, dans les épiceries, ce qui fait défauts à leur mère pour la préparation d’un repas. Et je suis encore plus choquée de les voir traverser une rue en ayant moins de 5 ans. 

Etre adulte c’est compliqué, avoir des responsabilités c’est compliqué mais ça doit l’être encore plus quand cela arrive bien plus tôt que ça ne le devrait…

Quelle est la place de la femme ?

La place de la femme  à la cuisine ?

Préparer une fille à son futur mariage prépubère a sûrement du sens dans certains pays du compte fait de la vie précaire et de l’absence d’option et encore c’est discutable. 

Mais en France, j’ai vraiment du mal à voir l’intérêt. Et j’ai de suite une pensée pour cette amie de quartiers au même âge dont la mère appelait à rentrer à la maison , bien avant nous, pour lui apprendre à cuisiner. Je ne dis pas qu’elle ne devrait pas lui apprendre.

A 11 ans, est ce d’une importance primordiale de savoir cuisiner au point de diminuer le temps de loisirs de son enfant ? Si l’enfant est friand d’apprendre, je veux bien, mais l’obliger à savoir cuisiner à 11 ans ou moins pour le préparer à une vie de femme sans le laisser être d’abord un enfant, je trouve ça violent. Mais comme dirait ma mère « on n’est obligé pour empêcher le qu’on dira-t-on ? » Une vraie culture africaine…

mignonnes-film netflix-amy-larmes
Fathia Youssouf est Amy dans le film Mignonnes de Maimouna Doucouré

Le qu’on dira t-on ?

 Parlons-en justement de ce « qu’on dira t-on ? ». Ce que pensent les gens a beaucoup d’importance dans la culture africaine. Je trouve ça donc bien que Maimouna Doucouré ait montré la souffrance qu’il y a derrière le fait de faire semblant que tout va bien auprès des autres. Nos mamans acceptent bien trop souvent l’inacceptable pour faire bonne figure. Et encore une fois ce n’est pas normal. On a le droit d’être triste de devoir partager son mari. Dans la série « Maitresse d’un homme mariée », on va plus loin en montrant un personnage qui vire à la folie à cause de la polygamie de son mari. 

L’impact d’un bouleversement familial sur l’enfant :

Pour le père c’est sans doute juste un mariage qui lui permet de prendre du bon temps x2 sous l’aval de sous couvert de l’aval de son Dieu (no peut marier jusqu’à 4 femmes dans la religion musulmane). Mais se pose t-il la question de l’impact de cette décision et de se bouleversement familial pour sa femme et ses enfants ? On sent que ce changement a un véritable impact pour la petite fille. Je vois son insertion dans le groupe des « Mignonnes » comme une manière de se divertir et de ne pas être seul face à une situation dont elle est impuissante.

Fathia Youssouf est Amy dans le film Mignonnes de Maimouna Doucouré

 La tradition se mêle à la modernité

La sorcellerie :

On retrouve le besoin de croire que la sorcellerie est la raison d’un enfant qui ne suit pas la ligne directrice de ses parents….

Un enfant n’est pas une marionnette, il a beau être la fusion de deux être, on ne peut pas dicter son comportement ni sa personnalité. Le travail des parents et de lui transmettre une éducation et des valeurs mais il faut prendre en compte que ces valeurs sont vouées à changer pour les siennes au gré de sa future personnalité.

Pour aller plus loin :

Le Photographe de Ritesh Batra

Rafi est photographe à la Porte des Indes de Mumbai lorsqu’il croise Miloni et la prend en photo. C’est à partir de cette photo que se créer toute une histoire

Lorsque je voyage solo et que je demande à des personnes de me prendre en photo, je ressens tout de suite par le résultat si la personne voulait vraiment prendre la photo ou ne voulait absolument pas prendre cette photo et l’a fait par politesse. L’œil du photographe trahit son état d’âme. C’est pour cela que vous n’aurez jamais le même résultat selon qui prend la photographie. On voit même son intérêt : si c’était vous ou le paysage.

© Rafi and his camera. Ritesh Batra movie Perletalk blog

Le Photographe de Ritesh Batra

Le film « Le Photographe » de Ritesh Batra (réalisateur du film The Lunchbox) met en scène Rafi photographe à la Porte des Indes à Mumbai (Indes) et cette jeune fille (Miloni) dont il ne connait pas le nom. Une rencontre par hasard par le biais d’une photo. Cette photo qui sera le début d’une histoire. A travers un portrait on peut imaginé un tas d’histoire.

Rafi est un homme seul à Mumbai et sa grand-mère attend de s’amuser avec ses futures petits-enfants. Alors voici que Rafi ressent cette pression du mariage de toute part. Pour faire cesser cette pression, Rafi raconte une histoire basée sur le portrait photo de la jeune femme rencontrer plus tôt.

 

© Perletalk blog Noorie milooni. Le photographe Ritesh Batra movie

Thématique du film Le Photographe

En allant voir ce film je m’attendais à une simple histoire d’amour mais c’est plus profond que cela. A travers un dialogue et des gestes d’une délicatesse et d’une pudeur absolu, sûrement à l’image de la société indienne, les scénaristes nous parle de la division des castes, des mariages arrangés, du rapport prof-élèves, de la pression du mariage, de l’amour et du colorisme. Qu’est ce que le colorisme ? C’est faire une distinction entre les personnes à la peau foncée et les personnes à la peau claire, en pensant que le dernier est plus beau que l’autre et rabaisser les personnes à la peau foncée. C’est des thèmes qui pourrait être les mêmes pour la société africaine.

Je déplore qu’on nous laisse sur notre fin avec une réflexion propre à soi-même mais c’était un film agréable à voir. Le mot qui le définirait est la pudeur. Tout est dans les regards et la délicatesse des gestes.

Vidéo et synopsis du film

Le Photographe de Ritesh Batra

LE PHOTOGRAPHE FILM –

Bande-annonce

« Rafi, modeste photographe, fait la rencontre d’une muse improbable, Miloni, jeune femme issue de la classe moyenne de Bombay. Quand la grand-mère du garçon débarque, en pressant son petit-fils de se marier, Miloni accepte de se faire passer pour la petite amie de Rafi. Peu à peu, ce qui n’était jusque-là qu’un jeu se confond avec la réalité… »

 

Dis moi, dix mots

Lors de mon premier atelier d’écriture, j’ai constitué un texte écrit au fil de l’eau avec pour contrainte d’ajouter à son texte un mot chaque deux minutes. Au final, j’ai donc dû inclure les dix mots suivants : Clic, perene, ailleurs, vision, compatible, capteurs, transformé, clair de terre, désir et genôme. Et je vous montre le résultat lorsqu’on est confronté à son imagination.

Lors de mon premier atelier d’écriture, j’ai constitué un texte écrit au fil de l’eau avec pour contrainte d’ajouter à son texte un mot chaque deux minutes. Au final, j’ai donc dû inclure les dix mots suivants : Clic, pérenne, ailleurs, vision, compatible, capteurs, transformé, clair de terre, désir et genôme. Le thème était « Demain » et cette exercice existe sous forme de concours appelé « Dis moi, dix mots« . J’ai bien aimé cette exercice car on a vraiment pas le temps de réfléchir, on laisse juste les mots venir à nous et on voit en temps réel une histoire se construire en l’espace d’une vingtaine de minutes. On insére des mots comme s’il avait déjà leur place dans l’histoire.

Voici mon texte

femme triste devant son ordinateur

Elise doit écrire sur ce que sera le monde demain. Comment imaginer l’avenir ? Clic ! Sur la souris et voici que les mots se posent sur l’écran : « Demain sera sans lui, demain sera sans toi. La vie est faite ainsi, c’est fini entre toi et moi. L’avenir c’est vivre un bonheur certain et une stabilité pérenne. Mais demain c’est loin… »
Ailleurs, Eric fait aussi le bilan de la situation. 35 ans sans enfant et un monde qui s’écorche. Je me souviens quand on avait 15 ans, tout semblait si simple et si complexe à la fois. Où aller ? Ma vision semble outragée. Tout devient flou à l’idée d’avancée. Est ce que je l’aime ? Est ce que je veux me marier ? Tout s’éffrite comme un bout de papier. Sommes nous compatible ? Qu’est ce qui nous définit ? Qu’est ce qui nous rassemble ? Je ne sais pas mais je n’envisage pas demain sans toi. La technologie avance mais je n »ai toujours pas attiré les capteurs de ton coeur. Tu me manques, je vois l’horizon à l’envers mais je vais j’irai mieux. La douleur m’a transformé en un homme que je ne reconnais pas. Pourquoi la vie fait mal ainsi ? Qu’ai-je donc fait ?

Homme noir recrocquevillé dans ses pensées sur la plage

Tu m’as emprisonné dans ton monde rêvé. J’ai vu la douceur de tes pleurs. Mais le monde s’est inversé, je te vois comme un clair de terre. Tes mains posés sur mon corps ne me font plus éprouver autant de désir. Il est temps d’en finir… Tu es ce genôme rare qui bouffe mon coeur.

Écrit « sous contrainte » du 19 juillet 2018

__________________________________ Plus tard je découvrais que le nom « Elise » était tiré du livre que je lis en ce moment. Puis que j’avais anticipé ses sentiments. Je pensais avoir écrit un texte pessimiste mais le retour de mes camarades d’écriture fut que non au contraire la femme sait ce qu’elle veut. Pour être honnête, on écrit de manière si rapide qu’il est difficile sur le coup de prendre du recul sur l’histoire qu’on vient de composer. J’ai donc dû le relire chez moi pour mieux l’assimiler. ___________________________________

Et vous ? qu’en pensez vous ?

Quelle est la dernière fois que vous avez dû être confronté à votre imagination ?

Mon premier atelier d’écriture

La semaine dernière, je suis tombée sur l’affiche « Partez à la rencontre de votre talent d’écrivain » en me rendant à la bibliothèque du centre Pompidou. Je me suis dis « Pourquoi pas ? »

La semaine dernière, je suis tombée sur l’affiche « Partez à la rencontre de votre talent d’écrivain » en me rendant à la bibliothèque du centre Pompidou.

Je me suis dis « Pourquoi pas ? » C’est comme ça qu’un soir d’été je me rendais à mon premier atelier d’écriture. J’étais contente de ne pas avoir mis à plus tard mon inscription car après avoir validé mon inscription le matin même, l’atelier était noté « complet ». Cependant quand je suis arrivée mon inscription n’avait pas été enregistré « Il ne me reste plus qu’ Adama et …. c’est vous ? ». Je sentis mon visage se crisper à l’idée que la « formatrice » n’avait cité que des noms à consonnance africaine alors que visiblement elle n’avait pas même validée la moitié des inscrits (dont un panel de nom) qui au finalement à mon grand soulagement ne se sont pas présentés. Je n’étais donc pas venu pour rien.

Les rendez vous de l’écriture

L’atelier d’écriture de la BPI est en partenariat avec l’association Mots sur mesure et il est mené par des écrivains publics de l’association. Dans le cadre du concours de la semaine de l’écriture qui aura en Octobre, l’atelier a pour thème « Demain ».  Durant l’atelier, on nous donne la carte postale pour participer au concours. Mais on n’est pas obligé d’y participer.

NB : C’est un atelier de 10 personnes max qui durent 2h.

« Venez bénéficier de l’accompagnement d’un écrivain qui au-delà du patage de ses techniques, vous permettra de libérer votre écriture personnelle. »

Affiche atelier ecriture 2018 de la Bpi centre pompidou

L’atelier

Pour commencer, chaque participant doit faire voeux de bienveillance envers chacun puis nous voilà mis directement dans le bain. Pour les partages des techniques, c’est raté, on a direct enchainer 2 exercices entrecoupé par l’avis des participants sur chaque texte partagé. Les deux exercices étaient basés sur le thème de l’écriture sous contrainte. Bien que je n’étais pas la seule à participer pour la première fois à un atelier d’écriture (on était 4), je crois bien que je devais être la seule à éprouver de la difficulté pour le premier exercice.

  • Le premier exercice d’écriture

Pour ce premier exercice, il fallait écrire 6 phrases commençant par « demain » et il fallait que la premiere lettre du dernier mot se termine par D-E-M-A-I-N pour chaqu’une des phrase.

Visuellement ça donne : 1ère (phrase) Demain… D… – 2e Demain… E… – 3e Demain… M… – 4e Demain… A… – 5e Demain… I… – 6e Demain… N…

« Demain » ne me parlait pas. J’ai eu un véritable blocage et la contrainte des derniers mots rendaient la difficulté plus complexe. A ce qui parait dans l’écriture rien n’est obligé, toutes règles peut être dérogées. Comment déroger un exercice dont les règles étaient établies ? Les autres feront un véritable texte avec 6 lignes, sur des thématiques différence mais qui resteront cohérente. On gardera en tête que la plupart on vu demain d’une manière optismiste et une parlait d’un demain qui ne conditionne rien car demain c’est la minute qui file, c’est l’instant présent.

NB : 2 utiliseront le D comme un dimanche et le N comme une naissance.

  • Le deuxième exercice : Dis-moi, dix mots

Ce deuxième exercice revèle plus de l’imagination que du raisonnement. Pour moi, l’exercice m’a paru plus facile mais ce fût le contraire pour un autre. Comme quoi la difficulté n’émane pas des exercices, mais du fait qu’ils soient en adéquation avec notre raisonnement. Le participant en difficulté à déroger à la règle en ne respectant pas les consignes et on proposant un texte sur un des 10 mots (celui qu’il devait cité), il s’agissait du môt désir. Puis il dira sur un ton agacé « Ce n’est pas une manière d’écrire, un texte ça se construit avec une intro, un développement et une conclusion. »

Bien heureusement l’écrivaine prendra la remarque avec le sourire. J’avais envie d’ajouter que chacun à visiblement son propre fonctionnement car pour moi il était plus simple d’écrire avec mon imagination qu’en cherchant à raisonner (comme pour le premier exercice). L’exercice a duré 20 minutes. Chaque participant avait pioché un des dix mots avant de commencer. Pendant l’exercice toutes les 2-3 minutes, chacun à son tour devait dicter le mot à insérer et donc à ajouter au fil de notre récit. Chacun a donc concocté un texte sur aucune base. Tous les textes comprenaient les 10 même mots mais avec une base et des thèmes complétements différent, sur un ton  poétique pour certains, sur un ton beugle pour d’autres (la poésie bègle je ne connaissais pas et ce fut intéressant de voir cette manière d’écrire).  Si vous êtes curieux, vous pourrez lire mon texte dans un prochain article.

Prenez 10 minutes pour faire le premier exercice.

Avez vous éprouvez des difficultés ? Si vous le souhaitez, vous pouvez partager votre texte en commentaire comme ça je verrais quelles autres possibilités il y aurait pu avoir.

 

 

 

 

 

Joueurs, jusqu’où nous emmène nos passions ?

Joueurs est un film de Marie Monge avec les acteurs Tahar Rahim et Stacy Martin. Il fait le lien entre les émotions ressenties lorsqu’on est passionné des jeux d’argent et lorsqu’on vit une passion amoureuse.

Joueurs est un film de Marie Monge avec les acteurs Tahar Rahim et Stacy Martin. Il fait le lien entre les émotions ressenties lorsqu’on est passionné des jeux d’argent et lorsqu’on vit une passion amoureuse. Je suis partie voir ce film sans savoir de quoi il s’agissait. J’aime être surprise et il faut dire que l’affiche du film Joueurs donnait envie (sans jeu de mot). En voyant ce film, j’ai de suite pensé à un livre des éditions Grasset que j’avais lu et qui m’a emporté de la même manière, je surlignais quasiment chaque phrase. J’ai même cru que ce film pouvait être tiré de ce livre dont je ne me souviens pas le nom. C’était poignant, c’était déroutant de voir à quel point les sentiments éprouvées par un accro d’argent pouvait être aussi similaire à une personne vivant une passion amoureuse.

joueurs film Ella et Abel

Si vous avez déjà vécu un amour passionnel, vous allez vous retrouver complètement dans le film Joueurs. Vous allez retrouver cette adrénaline qui fait tellement du bien, qui donne des ailes et des étincelles mais si destructrice à la fois. Cette envie de vouloir quitter cette amour car vous savez qu’au fond il vous fait du mal mais de ne pas pouvoir car il y aura toujours se manque. « Je suis dépendante, ça fait 8 jours que j’ai arrêter et je me sens vide. » dira le personnage de Ella

Au fond la passion est une drogue. Elle te donne de l’adrénaline te fait oublier tes soucis. Tu penses qu’elle te fait du bien mais puis l’adrénaline monte en apesanteur mais quand tu atterri la chute est terrible. La passion est un jeu d’argent. Tu veux que ça s’arrête mais quand tu arrêtes, le manque surgit. Le manque te fait un trou au cœur et tu pars retrouver cette adrénaline qui te manquait temps. Tu veux tout simplement que ça recommence mais à quel prix ?

« Pourquoi tu ne trouves pas une autre fille ?

Des filles paumés, il y en a plein , il suffit de leur dire qu’elles sont uniques. »

Image Joueurs film de Marie Monge

La passion est une chasseuse, elle te prend par « hasard » quand tu t’y attends le moins et surtout quand tu te sentais le moins bien (c’est une charogne et tu es sa proie). Elle est charmeuse, te fera croire que tu es unique. Elle te rendra plus vivante pour mieux te détruire.

Au final, il ne faut jamais commencer par être passionné, comme une drogue ou comme un jeu d’argent, il est difficile d’arrêter quand tu commences et aussi difficile de s’arrêter à temps. En général, quand tu prends conscience des dégâts que l’amour passionnelle joue dans ta vie, il est déjà trop tard pour rattraper les erreurs mais jamais trop tard pour reprendre ta vie en main. Il faudra passer par un sevrage qui prendra du temps, des mois, des années. Il te faudra beaucoup de courage pour laisser passer tout cela derrière toi. Mais une fois que tu y seras arriver, tu regarderas tout cela comme un mauvais souvenir !

20 ans après, la France est en finale

1998, c’est la date où l’équipe de France de football a gagné la coupe du monde de football pour la dernière fois ! En 1998, j’étais en vacances au Congo avec mon père. On regardait le match France- Brésil à la télévision et …

1998, c’est la date où l’équipe de France de football a gagné la coupe du monde de football pour la dernière fois ! En 1998, j’étais en vacances au Congo avec mon père. On regardait le match France- Brésil à la télévision et mon père et moi on était pour le Brésil. Ronaldo a fait une faute bizarre, on a crié au trucage. Je me rappelle des gens célébrant l’équipe de France et notamment de cette homme courant avec le drapeau français à l’exterieur de la parcelle. Nous on se murait dans le silence de la déception. [Musique : Koffi Omolide – LOI]

Je ne sais pas si c’est parce que mon père ne supportait pas l’équipe de France mais depuis lors, je n’ai jamais supporté l’équipe de France, bien qu’étant française. Je me rappelle d’un autre match France-Brésil qui passait quand j’étais en vacances dans le nord de la France et que je portais mon ensemble vert avec les couleurs du Brésil.

2002: On jubilait de voir les français perdre contre les Sénégalais.

2012 : Je devenais une footix pendant mon stage à Madrid. J’allais à toutes les fans zones de l’Euro 2012. Je chantais la chanson « Sube la mano y grita gol ! » « Hala Madrid ». J’avais acheté une casquette à l’éfigie de l’équipe d’Espagne. Ah oui j’ai oublié de dire qu’évidemment j’étais à nouveau supportrice d’une autre équipe que la France. Puis il y a eu ces phrases de ma proprio et de mes coloc étonnés que je ne supporte pas la France.

Malgré ça, j’admirais cette unité du peuple espagnol envers leur équipe de football. Je me suis même retrouvée à Plaza de Cibeles devant la mairie de Madrid. J’étais la seule noire dans une foule immense. Je n’avais même pas attendu ma camarade pour avoir la meilleure place ( bon avec le recule, ça ne se faisait pas). Mais j’ai profité du moment. j’ai kiffé voir les joueurs espagnols sur les bus avec la coupe de l’Euro 2012. J’ai kiffé ma life avec des moments que je n’oserais même pas faire ici en France. Pour tout dire, je ne suis jamais partie à une fan zone en France. Loin de moi l’idée de fêter une victoire dans un lieu prisé. J’ai de suite une image d’insécurité, ce que je n’avais pas dans la foule espagnole. Et c’est après coup que je me suis dis que j’étais quand même la seule noire. Peut-être que les espagnols noires ont le même ressenti avec l’équipe espagnol que moi avec l’équipe de France. J’avais toujours ce mot de « vendu » quand je voyais les gens de mon entourage supporter l’équipe de France. Mais vendu de quoi ? On est français et même si les gens ne le reconnaissent pas tous comme t-elle, on reste des français.

2018 : C’est sûrement la première fois que j’étais à fond avec les bleus. Un match ponctué de « Mais Giroud » (plus de 27k tweet avec ces deux mots). Quelles occasions manquées par la faute de Giroud. Certains se demanderont même s’il ne détient pas une vidéo compromettante du selectionneur Didier Deschamps pour rester encore sur le terrain avec au moins 3 occasions manquées dont une passe décisive… Mais l’essentiel est là, 10 juillet l’équipe de France est en finale de la coupe du monde de football 2018.

La fin de soirée, j’avais décidé comme d’autres de m’abonné au snap de Presnel Kimpembe (Kimpembe3) pour suivre sa phase « Dj » mais la fête a été gaché par Antoine Griezman qui a oublié l’enceinte et les gens n’ont pas manqué de lui dire. 1h plus tard Presnel a recupéré une enceinte sous fond de musique de l’artiste Naza ils nous montre, de manières furtives, une partie de l’après match . [Playlist de Dj Kimpembe sur Spotify]

11 juillet : C’est officiel l’équipe de France affrontera les Croates qui se sont montrés tenaces contre l’Angleterre et tout le long de cette coupe du monde. Si on a le mental aussi fort que les croates et la technique, ça pourra passer. Dans tout les cas, ils ont fait un exploit, fier de nos bleus ! Fier que ce soit une équipe aussi jeune qui réalise leur rêve !

MERCI UMTITI ! Mais Giroud canalise toi, gère tes tirs ou demande à sortir c’est mieux ! « On evacue pas les problèmes sur le terrain. Il faut dormir et réfléchir beaucoup ! » Une pensee pour le coach Bilog. Ahah mythique !

L’astrologie, est-elle une science exacte de notre personnalité ?

Après l’analyse de son thème astral, K. a fini par découvrir que son ex mari et elle était, selon l’astrologie, complètement opposé. Par curiosité, Je me suis donc mis à chercher comment analyser mon propre thème astral.

Analyser son thème astral

Comment analyser son thème astral ?

Après son expérience, K nous a « invité » sur Twitter a faire de même et regarder le theme astral de « de son date », car après l’analyse de son thème astral, elle a fini par découvrir que son ex mari et elle était, selon l’astrologie, complètement opposé. Par curiosité, Je me suis donc mis à chercher comment analyser mon propre thème astral.

La blogueuse Cosmic-love propose de se rendre sur le site astro.com. Après m’être inscrit sur un site « anarque » avec aucune politique de site et des informations difficiles à trouver, j’ai suivi les conseils de la blogeuses qui est une des seules à avoir mis des liens de sites où se rendre pour faire son thème astral.

Après l’inscription j’ai donc cherché à faire ma carte avec la roue astrologique. Contrairement au dire de la blogueuse, je n’ai pas trouvé sur le coup comment comprendre la carte alors je suis partie sur des sites tiers avec de simples recherches sur Google.

Le site Aucoteduranie m’a très bien expliqué la roue astrologique et la disposition des maisons.

Pour aller plus loins sur l’explication des maisons je vous recommande le site Predictionsvoyance-avenir qui entre plus en détails sur la signification de chaque maison avec les mots-clés et les personnages famiiaux reliés.

__________

2. Comprendre un à un les élements de la roue astrologique

Que signifie les différentes maisons ? Que signifie chaque planète ? Que signifie les signes astrologiques ?

Lien : https://www.predictionsvoyance-avenir.fr/astrologie-apprentissage-gratuit/comment-lire-un-theme-astral

Définition des différentes maisons et correspondance (mots-clé et personnage familiale liés) :

Il existe 12 maisons dont 4 maisons avec des angles majeurs : Ascendant, Fond du ciel, descendant, maison du ciel

Maison 1 : Maison angulaire Ascendant (Psychologie, image de soi, tempérament)

Maison 4 : Fond du ciel (famille, origine, racine, enfance, stabilité)

Maison 12 : (épreuves, crises majeurs, remise en question, secret etc..)

Maison 7 : Descendant (amour union, engagement affectif ou pro)

Maison 10 : Maison du ciel (Destin, carrière pro, réalisation concrète, ascension sociale)

Maison 9 : Projet (amitié profondes, aspiration, voyage)

etc.

Symbole : Caractéristiques des planètes

Vous en serez toujours plus sur le site Predictionsvoyance-avenir.fr , je ne vous mets que quelques explications des planètes qui m’ont alerté le plus dans la recherche de connaissance.

  • La lune : C’est l’endroit où siège nos émotions, nos rêves. Elle réprésente notre mère, nos racines et notre enfance. Bizarement elle est placée sur ma roue astrologique au niveau du signe astrologique de ma propre mère.
  • Vénus : planète du plaisir, des loisirs et de la beauté. Elle est caractérisée par la sensibilité
  • Mars : C’est l’endroit où repose toute notre énergie et nos colères. Mars symbolise notre capacité à surmonter les obstacles.
  • Le soleil : réprésente toutes figures masculines pour la femme (mari, amant, employeur, père). Il réprésente aussi notre égo (roi soleil), notre personnalité, nos ambitions, désirs, idéaux. C’est le Yang c’est à dire notre part de masculinité (force et énergie).

etc.

3. Observer où sont placés les éléments sur votre zodiaque (roue astrologique)

4. Place à l’interprétation de votre thème astral

Recherchez votre la signification de votre signe en maison, ce qui vous permettra d’avoir une interprétation sur pourquoi X signe se trouve en maison X. Je viens de le faire avec le signe se trouvant dans ma maison descendant et je suis juste subjuguée par l’interprétation d’une personnalité qui me correspond totalement ! L’astrologie serait-elle une science exacte ?

Vous pouvez utilisez le même site certains signes en maison sont réprésentés mais il en manque et dans ce cas je vous invite à faire une recherche sur Google (« signe » + « maison » « numéro de la maison »). Pour ma part je suis tombée sur un pdf avec de superbe explication concernant donc mon signe astrologie et ma maison descendante avec un point sur mon ascendant et ma personnalité !

Utilisez le tableau additionnel du site astro où vous lisez actuellement votre carte du zodiaque (en haut à gauche vous avez la posibilité de cliquer sur « tableau additionnel en pdf ». Vous allez désormais mieux comprendre ce tableau qui résume à gauche les positions planétaires et donc les correspondances entre les planètes, les signes et les maisons ce qui vous évitent de tout réécrire sur une feuille et de chercher l’interprétation adéquate. Je me renseigne plutard sur les vitesse, la longitude et les déclinaisons.

Avengers Infinity War – Le retour de Thanos

Après voir mis sur silencieux mes abonnées de Twitter pour éviter les spoils, c’est un mois plus tard que je suis aller voir le film Avengers Infinity War

J’ai enfin vu le film Avengers Infinity Wars ! Pourtant j’avais dit que j’arrêterais d’aller regarder des Marvel au cinéma. après que je me sois endormie une énième fois devant un film Marvel.

Au delà du fait de m’être endormie, c’est surtout que j’ai eu beau voir les films : Iron Man, Captain America, Les Avengers, les gardiens de la galaxy etc. Je suis incapable de dire quelle est l’histoire de chaque film ou l’histoire de chaque personnage. C’est le genre de film qui entre et qui sort de ta tête, sans aucune morale, sans aucun souvenir.

Cette fois ci je voulais voir Avengers Infinity Wars car comme tout le monde en parlait et ça semblait une évidence après avoir vu comme tout le monde Black Panthers. Après voir mis sur silencieux mes abonnées de Twitter pour éviter les spoils, c’est un mois plus tard que je suis aller voir seule ce film qu’on m’avait proposé de voir à plusieurs mais que les gens ont vu entre eux parce qu’il voulait le voir un jour où je n’étais pas dispo et qu’ils n’ont pas voulu attendre. Si j’avais su qu’on me ferait ce coup, je serais partie moi même partir le voir au moment voulu. Bref on m’a offert une place pour se rattraper et j’ai vu le film hier soir.

Faut-il voir les derniers films Marvel

pour comprendre le film Avenger Infinity War ?

Malgré qu’on m’avait dit que je ne comprendrais rien sans avoir vu les derniers films Marvel et notamment le dernier Thor ps : je n’ai vu aucun film avec Thor). J’ai compris car je connais la majorité des personnages. Je ne sais juste pas compris pourquoi Iron Man (et Hulk ?) avec Captain America ne se parlaient ils pas ? Je remarque également que certains acteurs ont changé : qui est ce gosse qui joue Spiderman ? Quelques interrogations pour comprendre le film dans le détail. Mais globalement j’ai compris le film et j’ai été subjugué par la réalisation ( du monde a travaillé dessus. cf le générique de 10 min !).

Moral du visionnage du film Avenge Infinity War

Malgré que mes jambes ont clairement souffert en première partie (longueur du film)- Les cinémas les plus chers, ne sont pas les plus confortables- pendant la seconde partie, j’étais complètement dans l’histoire et dans l’action m’a bouche restant plusieurs fois entrouverte. J’ai bien aimé le film et je retiens que je ne regarderais plus de Marvel en français. Pourquoi les regarder en français pour commencer ? Parce que lorsqu’on accompagne un enfant au cinéma on regarde le film en français. M

Regarder un film Marvel en français  laisse le temps de fermer les yeux en se disant qu’on repose juste ses yeux et finir par rater une bonne partie du film en pensant qu’on continue de suivre le film car on entend un fond sonore en français. En anglais la concentration est au maximum. Ce constat vient également du fait que j’ai voulu regarder Black Panthers, une deuxième et cette fois en français et que je me suis endormie tout le long du film ! Alors que j’avais bien aimé la première fois.

Sinon on en parle de la fin du film ?