Le numérique peut il vraiment sauver l’Afrique ?

Vendredi dernier j’ai participé, dans les locaux du journal Le Monde, à une conférence-débat sur le thème « Le numérique peut-il vraiment sauver l’Afrique», avec pour invité :

  • Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour les infrastructures
  • Adama Bari Diallo, directrice des partenariats pour l’Afrique du programme Next Billion users Google
  • Rania Belkhania (Co-fondatrice de l’entreprise Afrimarket)

Pourquoi le numérique est nécessaire en Afrique ?

Adama B-Diallo, nous dit que le numérique est un besoin car lorsque le programme Google a installé le wifi Gratuit au Rwanda, les sites de e-commerce ont eu un impact dès le lendemain. Puis on assiste à une digitalisation de la population avec 14% de gens sont sur Facebook et il y a 60% de trafics mobiles.

De plus, on parle d’une classe moyenne émergente sur le continent. Cependant comme nous dit Makhtar D., peut on considérer que des personnes qui gagnent plus d’un dollars par jour comme une classe moyenne ? Ceci est une autre histoire.

Mais on peut dire que l’Afrique est un continent où il y a beaucoup de besoins donc beaucoup d’opportunité dans la création de nouvelle chose. (Rania B.)

Quelles sont les difficultés que nous devons faire face si on souhaite investir son business en Afrique ?

Bien qu’il y a de la place pour de nouvelles idées, on constate des difficultés pour créer sur le continent.

Selon le vice président de la banque mondiale pour les infrastructures (M. Diop), le gouvernement n’utilise que 10 à 15% les capacités d’électricité et ne tend pas à libéraliser l’accès à la fibre optique.

Les investisseurs du secteur privée investissent beaucoup dans le renouvelable (par exemple: solaire). Mais, selon Rania B., il y a un problème de distribution. Par conséquent, il y a un manque d’opportunité pour créer de nouvelles choses.

Le manque d’infrastructure

Les 4 invités se rejoignent sur les problèmes d’infrastructures qui se posent sur le continent Africain.

Adama B.Diallo du programme Afrique « Next billion users Google » nous dit avoir rencontré une problématique avec le wifi « personne ne veut payer la wifi« . Puis les coupures d’électricité ne favorisent pas la mise en place de Google Station. Cependant, ils ont pu trouvé une solution avec la mise en place de panneau solaire.

Makhtar D. ajoute qu’avec son taux d’ensoleillement, le continent africain a des capacités solaires et un potentiel hydraulique. Ainsi il considère le numérique comme une énergie verte sur le continent.

Une personne du public est intervenue pour dire que le numérique est la 3e source de pollutions. Selon Makhtar D., cette pollution numérique ne concerne pas l’Afrique car les data centers sont placés en Irlande.

Retard dans la digitalisation et manque d’investisseurs

Selon Makhtar D., le continent a besoin de 100 milliard de dollars pour l’installation de la fibre optique et de bornes 4G. C’est seulement en 2019 que le 3G va surpasser le 2G, qui est désuet depuis de nombreuses années dans les autres continents.

Un responsable de l’Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) assis dans le public nous indiquera que des données concernant le continent sont disponible sur le site de l’Arcep.

« Il faut que les investisseurs africains traditionnels croit au numérique »

Pour Rania B., les investisseurs ne vendent pas ainsi la structuration du marché est à revoir car il n’y a pas d’argent nouveaux.

Conseil pour développer son site de e-commerce dans un pays africain ?

De cette conférence, on retient que le numérique est important mais pas autant que l’éducation nous dira Rania B. (fondatrice de Afrimarket) qui voit un rôle sociétal dans le besoin de formation. Pour elle, qui a dirigé pendant 7 ans un site de e-commerce, il faut d’abord prendre le temps d’expliquer l’usage du numérique et du e-commerce dans les pays africains et cela passe aussi par la formation des métiers nouveaux.

Après 7 ans de services et développements en Afrique de l’Ouest francophone (côte d’ivoire, Sénégal, bénin, Mali), Afrimarket site de e-commerce est en liquidation judiciaire depuis septembre. La fondatrice nous a fait par de ses conseils et sa vision du marché.

« L’entrepreneuriat c’est d’aller d’échec en échec sans perte son enthousiasme, nous disait Churchill »

Le principal conseil de Rania B. pour la création d’un site de e-commerce est de « se concentre sur l’utilisateur pour créer un usage pour ce dernier »

Elle nous dira que de manière générale pour créer sur le continent, il y a un challenge humain avec un besoin de formation, un challenge financier car on a souvent une perte de marge, puis un problème d’infrastructure (électricité, route, manque d’adresse) et peu de donnée il faut donc créer sa propre logistique et en tirer ses propres données.

« « Le numérique peut-il vraiment sauver l’Afrique ? » Sauver ? Je ne pense pas que l’Afrique est besoin de bouées de sauvetages » M. Diop

Peut-on réellement investir en Afrique ?

A la suite de cette conférence, voici la question que je me pose : Peut-on réellement investir en Afrique ?

J’ai l’impression que tant que les dirigeants ne prendront pas conscience qu’il est important d’investir dans leur pays pour améliorer les structures, il sera difficile d’investir et d’avoir des investisseurs qui croit non seulement à notre projet mais à la pérennité de celui-ci.

Chaque pays du continent a du potentiel mais on ne l’exploite pas. Les dirigeants africains préfèrent investir dans leurs biens personnels et laisser les autres pays exploiter nos richesses.

Malgré que des personnes du continent partent étudier dans les pays où il y a les ressources pour leur éducation (professionnelle), le continent ne bénéficie pas des richesses intellectuelles des milliers/millions de personnes qui ont désormais la formation nécessaire pour développer nos pays.

Et enfin l’instabilité politique et les manques ou problèmes d’infrastructures ne favorisent pas, selon moi, les expats à devenir repat.

Un avis ?
Pour aller plus loin :

20 ans après, la France est en finale

1998, c’est la date où l’équipe de France de football a gagné la coupe du monde de football pour la dernière fois ! En 1998, j’étais en vacances au Congo avec mon père. On regardait le match France- Brésil à la télévision et mon père et moi on était pour le Brésil. Ronaldo a fait une faute bizarre, on a crié au trucage. Je me rappelle des gens célébrant l’équipe de France et notamment de cette homme courant avec le drapeau français à l’exterieur de la parcelle. Nous on se murait dans le silence de la déception. [Musique : Koffi Omolide – LOI]

Je ne sais pas si c’est parce que mon père ne supportait pas l’équipe de France mais depuis lors, je n’ai jamais supporté l’équipe de France, bien qu’étant française. Je me rappelle d’un autre match France-Brésil qui passait quand j’étais en vacances dans le nord de la France et que je portais mon ensemble vert avec les couleurs du Brésil.

2002: On jubilait de voir les français perdre contre les Sénégalais.

2012 : Je devenais une footix pendant mon stage à Madrid. J’allais à toutes les fans zones de l’Euro 2012. Je chantais la chanson « Sube la mano y grita gol ! » « Hala Madrid ». J’avais acheté une casquette à l’éfigie de l’équipe d’Espagne. Ah oui j’ai oublié de dire qu’évidemment j’étais à nouveau supportrice d’une autre équipe que la France. Puis il y a eu ces phrases de ma proprio et de mes coloc étonnés que je ne supporte pas la France.

Malgré ça, j’admirais cette unité du peuple espagnol envers leur équipe de football. Je me suis même retrouvée à Plaza de Cibeles devant la mairie de Madrid. J’étais la seule noire dans une foule immense. Je n’avais même pas attendu ma camarade pour avoir la meilleure place ( bon avec le recule, ça ne se faisait pas). Mais j’ai profité du moment. j’ai kiffé voir les joueurs espagnols sur les bus avec la coupe de l’Euro 2012. J’ai kiffé ma life avec des moments que je n’oserais même pas faire ici en France. Pour tout dire, je ne suis jamais partie à une fan zone en France. Loin de moi l’idée de fêter une victoire dans un lieu prisé. J’ai de suite une image d’insécurité, ce que je n’avais pas dans la foule espagnole. Et c’est après coup que je me suis dis que j’étais quand même la seule noire. Peut-être que les espagnols noires ont le même ressenti avec l’équipe espagnol que moi avec l’équipe de France. J’avais toujours ce mot de « vendu » quand je voyais les gens de mon entourage supporter l’équipe de France. Mais vendu de quoi ? On est français et même si les gens ne le reconnaissent pas tous comme t-elle, on reste des français.

2018 : C’est sûrement la première fois que j’étais à fond avec les bleus. Un match ponctué de « Mais Giroud » (plus de 27k tweet avec ces deux mots). Quelles occasions manquées par la faute de Giroud. Certains se demanderont même s’il ne détient pas une vidéo compromettante du selectionneur Didier Deschamps pour rester encore sur le terrain avec au moins 3 occasions manquées dont une passe décisive… Mais l’essentiel est là, 10 juillet l’équipe de France est en finale de la coupe du monde de football 2018.

La fin de soirée, j’avais décidé comme d’autres de m’abonné au snap de Presnel Kimpembe (Kimpembe3) pour suivre sa phase « Dj » mais la fête a été gaché par Antoine Griezman qui a oublié l’enceinte et les gens n’ont pas manqué de lui dire. 1h plus tard Presnel a recupéré une enceinte sous fond de musique de l’artiste Naza ils nous montre, de manières furtives, une partie de l’après match . [Playlist de Dj Kimpembe sur Spotify]

11 juillet : C’est officiel l’équipe de France affrontera les Croates qui se sont montrés tenaces contre l’Angleterre et tout le long de cette coupe du monde. Si on a le mental aussi fort que les croates et la technique, ça pourra passer. Dans tout les cas, ils ont fait un exploit, fier de nos bleus ! Fier que ce soit une équipe aussi jeune qui réalise leur rêve !

MERCI UMTITI ! Mais Giroud canalise toi, gère tes tirs ou demande à sortir c’est mieux ! « On evacue pas les problèmes sur le terrain. Il faut dormir et réfléchir beaucoup ! » Une pensee pour le coach Bilog. Ahah mythique !

faut-il prendre le nom de son mari à son mariage

Faut-il changer de nom de famille à son mariage ?

Est-ce que vous vous voyez changer de nom à votre mariage ? à demander C. et j’ai repensé à quelle importance avait mon nom pour moi. Pendant longtemps quand je suis devenue jeune adulte j’ai refusé qu’on m’appelle madame. Mon nom de famille est mon nom de jeune fille. Il fallait donc m’appeler « Mademoiselle + mon nom de jeune fille » ou « Madame. » tout court. Pourquoi ? Parce que je ne suis pas la femme de mon père pour m’appeler madame + mon nom de jeune fille qui est aussi le nom de femme de ma mère.

Cependant avec l’âge j’assume d’être appeler comme ma mère. Maintenant je suis même « Madame + mon nom de jeune fille » qui en fait mon nom tout court. Personnellement j’adore mon nom je trouve qu’il a une universalité parfaite et je ne me vois pas prendre le nom de mon mari. Cependant prendre le nom de son mari c’est quand même montré une certaine unité. Tu es la « femme de. » Certains y verront signe de possesion avec le « de » moi j’y vois l’appartenance à un socle, une même famille.
 

Mais quand je vois l’affaire de Johnny Hallyday avec les avocats de David Hallyday qui remettent Laetitia Hallyday a personne en citant son nom de jeune fille que personne ne connaît, je trouve ça triste. Je trouve ça même  irrespectueux mais ça montre bien que le nom « Hallyday » mais le nom de son mari et sans son mari elle n’est plus rien comme personnalité publique. Elle n’est plus qu’elle mais sachant qu’on ne connaît pas son nom, elle n’est personne. Qui savait qui était Madame Boudou ?

« From Laeticia Hallyday To Madame Boudou real quick » A.

Laeticia Boudou est madame tout le monde. Laeticia Hallyday fait partie la même famille que Johnny. D’où le fait que les avocats de David cherche à la détacher du socle on l’appelant par son nom de famille. Je prend l’exemple de Laeticia car ce « Madame Boudou » fait partie de l’actualité  au moment où  j’écris et illustre bien mes propos.

Pour revenir à moi, malgré que porter le nom de son mari est un socle commun, j’aimerais aussi montrer que je suis aussi une femme à part entière, une unité qui ne se conjugue pas toujours à  deux. 

Donc je pense que je ferai plutôt le choix même si je trouve que ça rend le nom super long, de mettre mon nom de jeune fille rattaché à celui de mon mari. Parce que avant lui j’étais quelqu’un après lui je serais quelqu’un. Puis même si on veut enlever son nom et me faire comprendre que je ne suis pas sa famille ou quoi que ce soit il y aura toujours mon nom, j’aurais toujours UN nomUn nom qui sera connu aux yeux de tous et qui montrera que je suis également une femme indépendante qui s’est mariée et qui a une famille, oui, mais qui est une personne unique avant tout !

Jeremstar le retour

Jeremstar est de retour

« Jeremstar est de retour sur snapchat », je pars regarder la story par curiosité. Il reprend ses blagues habituelles sauf que le ressenti est différent ça sent forcer. Il faut dire qu’il s’est absenté pendant 2 mois et qu’il essaye de faire croire que tout va bien. Alors que les médias « l’ont trainé dans la boue » comme il a dit dans l’interview que j’ai regardé le lendemain.

Je n’ai jamais vraiment apprécié JeremStar sur Snapchat, je le trouvais drôle mais à la fois problématique. Appeler une personne asiatique que tu rentres pour la première fois en réunion pro par un nom du genre « ching chang » pour amuser ta communauté je trouve ça limite comme le fait de brûler les cheveux crépus de ton cameraman à plusieurs reprise avec un briquet toujours pour amuser la galerie. Heureusement celui ci aura stoppé la collaboration quelque temps après ça.

 

Bref  je viens de regarder l’interview de Jeremstar dans l’émission « Le Quotidien ». Le premier truc qui me brusque c’est que Jeremy appuie sur le fait qu’on ne devrait pas parler de son affaire mais plutôt de l’affaire comme étant celle de « son ami » sans parler d’amitié bien sûr. Je n’aimerais pas être l’ami de Jeremy. Et plusieurs témoignage d’ancien ami l’ont dit avant que dès qu’il y a un problème il se désolidarise de toi. Puis quand le journaliste, lui parle de l’amitié qu’il avait avec cette personne.  Il parle de son ami au passé en disant qu’il l’a trainé dans la boue. Je ne pense pas que son ami est voulu que cette affaire remonte. Cardonna n’a pas mentionné Jeremy en parlant mal. Jeremy en tant qu’ami devait dire que les accusations sont fausses mais en parlant d’affaire Cardonna il met le doute sur ce qu’il appelle une fausse affaire. Et surtout, on comprend qu’il veut absolument enlever son nom de l’affaire quitte à entrainer son ex-ami Cardonna dans la boue ».
« J’ai porté plainte contre les médias«  : Le mec se plaint que son nom a été associé à des choses fausses dans les médias que c’est inadmissible, qu’il l’a mal vécue. Mais lui même quand il sortait ses scoops, est ce que les personnes concernées ont souhaité voir leur vie privée exposé.
« Moi je n’ai pas détruit des vies » : Dire haut et fort que X a trompé Z n’est ce pas détruire des couples de manières publiques ?
« Twitter est devenu un déversoir de haine« . Depuis plusieurs années, Twitter est plein de haine « c’était déjà comme ça avant votre affaire » précisa le Yann Barthes. Le problème est que cette haine ne dérangeait pas Jeremy quand il n’en était pas la cible. Quand c’est lui qui contrôlait la vie des gens.
« Je ne veux plus travailler avec les personnes de TV réalité. C’est les candidats qui me sollicitaient pour faire des articles » et comme ça ne lui apportait pas d’argent et qu’il voulait prendre le temps d’écrire un scoop pour le plaisir. Il les a sorti.
« Les médias ont fait du putaclic sur mon nom« : On parle du fait qu’il a un site de Gossip en plus de son site ? Comment il fait pour avoir de l’audimat ? Les titres ne sont il pas recherché pour qu’on clique ?
Il y a une question qui reste cependant sans réponse : « Vous venez de critiquer les réseaux sociaux mais pourtant c’est sur c’est même réseaux sociaux que vous retourner. » précisa Yann Barthès. Bref toutes ses histoires vraies ou fausses, on retiendra le karma « on a beaucoup parlé de l’arroseur arrosé ». Et je clôturais sur ces mots.
classe de terminale réforme baccalaureat

Faut-il réformer la classe de Terminale ?

Dans le but de réformer le diplôme du Baccalauréat, le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, veut changer le nom « Terminal » pour « La classe de maturité ». Certains trouvent ce nom « stupide » mais personnellement je ne le trouve pas si bête que ça. Chez les Italiens, par exemple, le nom «Terminale» pour la dernière classe du lycée n’existe pas. On parle de « clase della maturita » traduit littéralement par «Classe de maturité».

Pourquoi changer le nom de la classe de Terminale ?

la boum 2 discussion au café bar

La Boum 2

Je trouve donc le terme est adapté, surtout lorsque l’on sait que c’est la classe nous propulsent aux études supérieurs et notamment à la première année de faculté. Notre âge oscille entre 17 et 19 ans, un âge qui détermine notre majorité aux yeux de la société. Mais une période où on n’est pas mature pour autant. Je ne dis pas que le changement de noms de la classe va nous rendre mature. Mais je trouve que l’organisation des cours et notamment le fait d’avoir un grand oral, travailler sur un projet dans les épreuves du baccalauréat donnent une vraie pression dans l’obtention du diplôme et prépare à notre future vie d’adulte dans la société. Savoir communiquer est très important dans la vie notamment pour passer des entretiens et trouver un emploi, des étapes dans lesquelles beaucoup vont passer puisqu’en entrant en études supérieur, on est en âge de travaille 18 ans. Et on commence à avoir des besoins, voire une vie étudiante avec besoin des d’argent. Puis comparons avec d’autres pays européens, j’avais vu un reportage où il y avait des cours de communications dès le collège ou le lycée pour tous et non en option car ce n’est pas optionnelle de savoir communiquer dans la vie.

Quel lien entre la réforme du Baccalauréat et la vie en société ?

Pour revenir à la notion de maturité, je trouve que la Terminale n’est plus un terme adapté sachant qu’on ne fait plus grand chose en ayant seulement le diplôme du Baccalauréat.

A l’époque les gens travaillaient très tôt maintenant on passe de plus en plus de temps dans les études. En faisant des études supérieurs et notamment un DUT ou BTS on a tous pensé j’arrête à bac+2 ou bac+3 pour au final continuer car on se rend compte que dans la société ça ne suffit plus. Je me demande ce que sont devenus les filles qui ont décidés d’arrêter les études après le bac. Le fait de changer ce nom montre que le Baccalauréat n’est plus une fin en soit mais une année de préparation aux études supérieurs et également à affronter la vie d’adulte qui arrive juste après le diplôme.

Les conséquences de la réforme du baccalauréat

Bien sûr la réforme du changement de nom de la classe de Terminale est à double tranchant. Il y en aura toujours qui auront plus de faciliter que d’autres, trouver le projet, avoir l’aisance à l’oral, ne pas se tromper dans les options mais surtout perdre ce qu’on appelle la culture générale ». Je suis bien contente à la place des lycéens de ne pas avoir à avoir des cours de chimies, de physique math ou autre. Si de nos jours, c’est connaissance ne me sert absolument pas alors que l’histoire de 1945 à nos jours qu’on a appris en Terminal L aurait servi à n’importe quelle filière. Il est important, je pense, d’avoir des connaissances globales de savoir qu’il y a eu des théorèmes de Pythagore, qu’il y a des atomes et X chose. Dans un premier temps dans un devoir de mémoires pour ceux qui ont changé la vie scientifique ou mémoire et dans un second temps car c’est une transmission de culture entre « petits et grands ».

Pour finir, je dirais que cette réforme a la volonté de bousculée les choses et je l’espère redonner un titre de noblesse à la classe du Baccalauréat tout en nous préparant aux études supérieur car aujourd’hui il n’y a aucune palier. J’avoue douter de l’organisation de cette réforme. Il y aura forcément des cours plus prisées que d’autres, y aura t-il assez de professeur pour faire plusieurs classes ? Comment vont se retrouver les lycéens étrangers sachant qu’en Afrique francophone, il y a des équivalents au BAC L et S qui n’existeront plus ?

Ma terminale série M6

Série M6 – Ma Terminale – filmé comme un documentaire

distributeur action hunger pour les sans abris

Actualité de la semaine : Distributeur automatique pour Sans-Abris

Je voulais faire un article récapitulatif des événements de la semaine avec  H&M (shame) et l’enfant noir avec le pull avec « The coolest monkey in the jungle« , les soldes et Zara qui aurait gonflé ses prix pour faire croire à une baisse de prix, la liberté sexuelle soit disant menacée est exprimé dans la Tribune du monde avec Laeticia Casta, Cathérine Deneuve et etc., Andy le garçon mort poignardé à la station de métro parisienne Chatelêt les halles un vendredi à 18h30, la mort de France Gall ou encore du photographe streetstyle Nabille Quenum.

Puis je me suis rendue compte que tous ses titres sont très négatif ! Et je n’ai pas envie d’analyser ces événements ou de donner mon point de vue. Je vais donc vous parler d’un sujet positif. Il s’agit du distributeur automatique pour SDF développer par l’association Action Hunger, une initiative superbe qui mérite d’être connu et d’être développer dans le monde entier.

 

 

Action Hunger

Le premier distributeur automatique pour sans-abris vient d’être installée à Nottingham en Anglettre. Il contient les besoins quotidiens élémentaires : panier de nourriture, boissons, serviette hygienique, couvre chef, chaussettes, gants, couverture.
3 articles par jour sont autorisés grâce à une carte distribuée et réservé uniquement au sans-abri ! Il est fort possible qu’il y aura des abus comme dans toutes choses mais je salue l’initiative ! J’espère qu’il ne compte pas les serviettes hygieniques dans les 3 articles parce qu’une femme qui a ses règles a besoin au minimum de 3 serviettes par jour. A noter que dès le mois prochains 2 distributeurs seront installée à Los Angeles et à New-York !

Résumé en vidéo (1min32)

https://platform.twitter.com/widgets.js

C’est quoi cette victimisation ? Affaire sur le Blackface du footballeur Antoine Griezmann

« C’est quoi cette victimisation ? » Voici ce qu’on m’a écrit lorsque j’ai posté la photo du blackface de Griezmann avec pour commentaire « on ne veut pas nous respecter ».

Les commentaires sur le blackface de Griezmann 

Au delà des propos ce qui m’a le plus énervé c’est que ce soit une personne de couleurs noirs qui ose m’écrire cette ânerie ! Qui ose prendre la défense d’un acte raciste ! La question n’est pas de savoir si Griezmann est raciste mais de prendre conscience qu’il a fait un acte raciste en se grimant en noir pour une soirée déguisée ! Il aurait très bien pu porter la tenue des Halem Globetrotter sans se peindre en noir. Et de lui même je me demande le ressenti, ce moment où il a dû prendre de la couleurs noire et se barbouiller partout ! Griezmann ne s’est même pas arrêté au visage, il s’est peint en noirs des pieds à la tête. La peau noire n’est pas un déguisement ! Mais comment tu veux que l’homme blanc Griezmann, dans ce cas précis, comprennent que l’acte est raciste quand son pote Djibril Cissé (homme noir) vient dire sur Twitter que Griezmann a le droit de se déguiser en homme noir au même titre qu’on porte des ponchos lorsqu’on veut ressembler à des mexicains. Est ce qu’on se peint en jaune pour se déguiser en mexicain ? Non on ne porte que des habits car une couleur de peau n’est pas un déguisement !

NB : On a quand même lu des tweets de personnes connus qui ont mis leur blackface télévisuel avec pour commentaire « moi aussi l’an dernier j’ai déjà fait un blackface » comme si c’était une fierté….
Ps: Ce qui est bien avec ce genre de débat, c’est que tu sais « qui est qui ? ». La pensée des gens se délie et tu vois donc les mentalités de la personne c’est comme ça que tu peux savoir si ton BAE est et sera ton futur BAE, si tes amis sont tes amis. Qui garder et sortir de ta vie parce que je veux bien être ouverte au débat mais il y a des pensées qui ne passent pas.
Dans ce débat je cancelled « Ces stars au secours d’Antoine Griezmann« : Djibril Cissée, Pascal Légitimus, (Omar Sy), Loup-Denis Elion (scène de ménage), Rohff (mais lui il était déjà cancelled)
Je big up : Will Aime (son message pertinent !), l’humoriste Tokou (qui a su reconstitué en image/vidéo nos pensées, notre étonnement, notre gestuelle)

La parole des noirs ne comptent pas et ce n’est pas maintenant que ça changera

Pourquoi ?
1. Dans les actes racistes avant même de faire entendre nos pensées on doit se « battre » avec d’autres noirs qui diront que l’acte n’est pas condamnable. Même dans des débats sur le racisme, la communauté noire est divisée c’est fou !
2. On ne pourra pas avancer tant qu’il y aura ces personnes noires qui justifient le fait de se déguiser en noirs comme si notre couleur de peau était un déguisement et qui signe « un noir choco« . Bref les noirs choco qui ne connaissent pas l’histoire de nos ancêtres qu’ils dorment et qu’ils réfléchissent beaucoup au mieux sinon qu’ils lisent un livre ».

3. Regardez la série « Dear White People » punaise ! Et vous comprendrez pourquoi seul les noirs peuvent se dire « négro » entre eux. Les conséquences d’actes racistes ! Ceux que vivent les noirs que ne vivent pas les blancs. Et cette division dans nos communautés !

L’embrasement des noirs de France

Si on devait résumer la semaine, on dira que la société française a voulu testé le calme des personnes noirs qui vivent en France. On aura beau dire qu’on croit à la justice, l’actualité de la semaine nous montrera au fur à mesure qu’on a tord de lui faire confiance. Puis on finira par se demander que devienne la liberté justice et fraternité que prône cette douce France ? Vous trouverez donc ci-dessous l’actualité des 7 derniers jours (semaine 06).

Dimanche : L’Egypte dans la sauce

FBL-AFR-2017-MATCH32-EGY-CMR

Tout avait pourtant bien commencé pour la semaine , le Cameroun a remporté la finale de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) 2017 contre l’Egypte. Les lions indomptables ont mis les pharaons dans la sauce et ne me dites pas dans le ndolé pour être marrant car là on fait le rapprochement avec les paroles de la chanson de Reniss – La Sauce. Paul Biya (président camerounais) ajoutera « vous leur avez mis ça cadeau » pour faire écho aux paroles de la chanson « Si ta nga te barre le way » que les « lions » chantaient avant de commencer le match. Et pour écouter le « comédien » Paul Biya qui nous aura mis des rimes partout c’est par ici. On n’oublie pas non plus les joueurs qui ont repris le Bidoung Challenge et qui ont bien fait rire Chantou (Chantal Biya, première dame).

Lundi : Justice pour Théo

président françois hollande et théo à l'hopital

Sous cet ère de fête une autre histoire bien sombre émerge dans la twittosphère depuis samedi, un mec d’aulnay se serait fait violer mais personne n’en parlerait à la TV. C’est lundi au JT qu’on a fini par en parler et découvrir cette sombre histoire. Théo, un éducateur vivant à Aulnay se serait fait tabasser lors d’un contrôle de police, pire encore il a selon l’hôpital une lésion de 10 cm dans l’anus et il ne pourra pas reprendre le travail après 60 jours de remise « en fonction ». La lésion aurait été faite par l’introduction « involontaire » (jugera la justice dans la semaine) d’une matraque dans son anus. « Involontaire » comme dira l’avocat de Théo et après ça « un mec qui entrera son doigt dans la vagin d’une femme » pourra dire que c’était involontaire et on qualifiera son viol en un geste de violence « involontaire » ! Mais où va t-on ?

J’ai lu également une émergence d’article sur le quota de femmes ne portant pas plainte après un viol. Si c’est pour dire que c’est de leur faute (vêtement) ou qualifier le geste de leur agresseur comme « involontaire » à quoi bon souffrir de nouveaux en racontant son histoire qu’il faudra justifié auprès des policiers qui eux même font la même chose. On ne cherche pas à connaitre la volonté de commettre l’acte de viol, on ne cherche pas à savoir s’il y a un caractère sexuel ni qu’est ce qui est entré, qui est la victime (femme ou homme, origine etc). Le fait est avéré et on veut que justice soit faite. Et ceux qui me débecte c’est les personnes qui comparent le viol d’une femme à celui d’un homme. Il n’y a pas de comparaison à faire. Un viol est un viol. #JusticepourThéo . On n’oublie pas la famille Traoré avec Adama victime de violence policière alors qu’il n’était lui aussi pas armé.

Jeudi : Bamboula est un mot convenable

bamboula-ca-reste-a-peu-pres-convenable-luc-poignant-derape-dans-c-dans-l-air

Le 9 février l’émission de télévision « C’est dans l’air » fait un focus sur le thème « la police hors-la-loi ? » et l’invité Luc Poignant, policier (au syndicat) nous dit que « bamboula est un mot encore convenable » à dire aux personnes qu’ils interpellent et insultent leur profession. Il ne se reprendra même pas quand la journaliste le reprendra sur le fait que ce n’est pas un mot convenable. Voilà dans quel pays on vit ! JE WANDA ! Le racisme est devenu ouvert à tous. Vivre en sachant que les gens sont racistes est une chose, entendre des mots racistes ouvertement en est une autre.

Jeudi : Le bal nègre a changé de nom

Une personne a trouvé normal d’appeler son cabaret le « le bal nègre » en 2017, soit disant que le mot nègre n’était pas raciste à l’époque des cabarets dit « nègre ». Le Mwasi collectif s’était réuni samedi 4 février devant le bar et on peut remercier les manifestants qui ont fait comprendre à Guillaume Cornut que selon ses dires « je ferais plus de mal on continuant d’appeler le cabaret « le bal nègre ». Pour reprendre le tweet du Mwasi collectif « Voici à quoi ça sert de manifester »=>Le bal nègre a changé de nom.

Vendredi : « Etre artiste est un privilège qui vient avec des responsabilités. » Victoires de la musique

imani-justice-musique

Imani demande que justice soit faite lors de son show au Victoire de la Musique : « On se doit d’être les voix de ceux et celles qui n’en ont pas, a-t-elle lancé. On se doit de ne pas prendre la démocratie pour acquise, on se doit de demander des comptes à nos élites, on se doit de demander des comptes à la police, on se doit de demander la justice, on se doit de demander la justice pour Théo, la justice pour Adama, la justice pour tous ceux dont on ne parlera pas, la justice pour vous et moi. »

On finit avec une note plus légère. MHD n’a pas remporté de victoire de la musique pour le son A Kele Nta mais il a porté fièrement son bazin.