Apprenez l’anglais avec Stranger Things

J’avais pourtant dit que « je ne regarderais pas la série Stranger Things« . J’avais lu quelques part qu’il s’agit d’une série d’horreur et le fantastique ce n’est pas pour moi. Après 3 essaies, j’ai fini par réussir à regarder la série et à faire mon premier binge. Puisque j’ai enchainé tous les épisodes de la saison 1 tellement c’était prenant ! A noter que j’ai eu 3 essaies car le 1 er a été avorté au bout de 30 secondes car je pensais vraiment que c’était un moment d’horreur qui arrivait alors que non puis j’ai retenté en journée avec moins d’appréhension et c’est passé. D’ailleurs j’ai plutôt eu peur dans la saison 2. Une série super bien joué ! A tel point qu’on oublie parfois que c’est une série.
Tout cette histoire de « monde à l’envers » m’a fait pensé aux esprits qu’on dit existant dans la vie réelle, lorsqu’on veut fermer une porte et que quelques choses d’invisible bloque l’action. Tout ça pour dire qu’après la saison 1 j’ai eu plus peur dans la vie réelle qu’en regardant la série. Une série à voir même si vous n’etes pas tellement histoire fantastique ! Comme j’ai dit, on comprend certaine chose de la vie réelle.

Apprenez l’anglais avec la série Stranger Things

Selon le site de langue Education first, Stranger Thing fait partie des séries Netflix qui permet d’apprendre du vocabulaire en anglais « 10 séries Netflix pour apprendre l’anglais« .  J’ai lu cette article quelques après avoir moi même fait une liste de mots pendant le visionnage de la série.
Deaf : sourd
Toothless : sans dent
Bathtub nmainly US (tub for bathing in)baignoire nf
 
Stop pacing : cent pas
Fart vislang, vulgar (pass intestinal gas) péter
Buckle up vi phrasalinformal (fasten: shoe, seatbelt, etc.) attacher sa ceinture loc v
 
Maternelle nf(jardin d’enfants)nursery school n  (UK, equivalent: 3-5 years)preschool n  (US)kindergarten n
 
Copyright Vanity Fair
« You are snazzy tonight »
Snazzy adjinformal (clothing: stylish, fancy) (vêtements)chic adj  (familier)stylé, classe adj
PS : Définition française prise dans le dicotionnaire Wordreference

Dear White People, la série

Après un long moment d’absence, je reviens pour vous parler de la série satirique Dear White People produit par Netflix.  C’est une série basée sur le film de Justin Simien dont je n’ai vu que les premières minutes car le début ne m’intéressaient pas. Visiblement je n’ai rien loupé car le film a été beaucoup critiqué. Cependant, je recommande fortement la série (et ceux qui n’ont pas aimé le film aussi) ! Pourquoi ? Parce que la série fait comprendre, à ceux qui la regarde, plusieurs aspects de la vie de noir. Ici la série plante son décor dans le campus universitaire de Winchester. Bien que dirigé par un doyen noir, Winchester recense tout de même des actes racistes envers les personnes noires.

D’ailleurs c’est à partir d’une soirée étudiante blackface, organisée par des personnes blanches au sein de l’université, que la série va démarrer. En effet à travers cette soirée, chaque épisode va nous dresser le portrait et la vision de plusieurs étudiants noirs. La série nous montre donc la vie d’une personne noire dans un monde de blanc. Sans spoiler, l’épisode 5 explique d’ailleurs de manière concrète la différence de traitements dans la société entre une personne noire et une personne blanche. De nombreuses personnes devraient voir cette épisode pour comprendre ce que ressent une personne noire.

Pourquoi une personne ne doit pas s’adonner au blackface ?

Blackface dans la série Dear white people
Image du site Share-Trend

Réponse de Samantha en un discours :

« Cher amis blancs, je conçois très bien qu’être réduit à sa race, son éthnie sur la base de généralité soit une expérience nouvelle et dévastatrice pour certains d’entre vous. Mais il y a une différence; mes plaisanteries ne foutent pas en taule votre jeunesse à un taux plus qu’alarmant et ne rend pas le semble fait de marcher dans les rues un danger pour votre vie. Mais les vôtre le font.

Quand vous vous moquez ou quand vous nous rabaissez, vos justifiez un système existant. Les flics qui font baiser les yeux d’un noir en le menançant de leur arme, ne le considère pas comme un être humain. Il voit une caricature, un voyou, un nègre, un négro.

Alors NON vous ne pouvez pas vous montrer en costume d’Halloween nous représentant et en plaidant l’ironie ou l’ignorance ! C’est terminé ! Avant cette fête une personne de couleurs sur ce campus ne pouvez même pas penser au mot racisme sans être accusé de crier au loup. Mais de la même façon qu’il a fallut une Sandra Bland , un Trayvon Martin et un Philando Castille pour éveiller la consicence de certains, cette fête était ce qu’il fallait pour éveiller la conscience de ce campus. »

Voici les thèmes abordés dans la saison 1 de Dear White People

Dear White People review par le magazine Mic
Image et critique en anglais du magazine MIC

Dear White People pose la question sur : Comment une université dirigé par une personne noire peut-elle subir le racisme ?

La série aborde les enjeux de l’université, les problématiques journalistes (peut-on tout dire ?), le métissage, l’amitié, les relations de couple. On voit différents portraits qui m’ont fait penser à des portraits réaliste de personnes de la vie de tous les jours: la militante noire, le militant noir, le couple mixte, l’homme noir et gay. Puis la fille, entourée unique de copines blanches, portant toujours des tissages ou perruques et dont on a jamais vu ses vrais cheveux. Ainsi que le débat sur le rascime anti-blanc. Contrairement au titre de la série, les thèmes abordés dans Dear White People ne sont pas centrés sur les personnes blanches.

NB : La série n’est pas centrée sur le militantisme. C’est une série satirique qui dénonce pas mal de chose tout en étant drôle et réaliste sur les aspects de la vie.

+ 1 : sur la mention de la série Scandal en faisant comprendre que cette série devrait prendre fin !

Bon visionnage !

Younger

Dans la série Younger, Lisa a 40 ans et se retrouve divorcée. Après une pause professionnelle de 15 ans, elle n’arrive pas à trouver du travail dans le marché actuelle de l’édition. Au niveau marketing les codes ont changé depuis 15 ans avec l’apparition des réseaux sociaux et des nouvelles méthodes de marketing. Lisa fait plus jeune que son âge, son amie l’a convint de mentir sur son âge lors des entretiens « les gens ne croit que ce qu’on dit » et de se faire passer pour une fille de 26 ans.

On parle de :

– Réseaux sociaux
– La vie d’une fille à la vingtaine
– Le monde du travail
– Livre : Lisa travaille dans une maison d’édition
– CUP : nouvelle méthode de protection lors des règles
– Relation de couples : infidélité, vie amoureuse
– De job d’appoint quand on est en manque d’argent

On fait référence à :

  • Personnalités :
    • Lena Gunham : La réalisatrice, actrice et scénariste de la série Girls
    • Ellen Degeneres : Présentatrice télé
  • Livres :
    • Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie
    • Anna Karenine de Léon Tolstoi
J’adore le format d’épisode de 20 minutes à l’image de Community ou plutôt dans le même genre The Carries Diaries. La saison 1 comprends 12 épisodes en 2 jours c’était pliés. C’est prenant, c’est un bon moment de détentes, c’est bien sûr girly. La série a été crée par Darrren Star, le créateur de Sex and The City !

 

NB : Younger est une adaptation du Bestseller, du même nom, de Pamela Redmon Satran