Les artistes sont-ils en manque d’inspiration ?

Tout à commencer lorsque Matt Houston a repris transformé les chansons Olivier Goma, mes chansons de WEEDING PLAYLIST en musique d’anniversaire !

Le premier constat avec Matt Houston

Clip Matt Houston Happy Birthday

Matt Houston a repris l’ instru de Bané est la rendu célèbre auprès du public français en chantonnant « HAPPY BIRTHDAY ». Désormais le côté romance que j’imaginais dans un futur mariage est complètement bafoué car à chaque fois que j’entends l’ instru j’ai désormais un « happy birthday » qui me vient en tête…

Matt houston portrait photo

Autant vous dire que j’ai regretté les moments où avec ma voisine, on chantait par coeur les paroles de chaque chanson de l’album Cendrillo du Ghetto de Matt Houston que j’avais reçu à mon anniversaire dans les années 2000. Matt Houston a peut-être retrouvé un public. Mais il est désormais blacklisté de mon esprit. Je veux trop l’insulter rien que pour ça. 5 ans plutard je n’arrive toujours pas à lui pardonner

Classique d’Olivier N’goma

M. Pokora, « Le plus grand pilleur de la chanson française »

Matt Pokora clip Alexandrie Alexandra

Concrètement, les reprises de M. Pokora ne me font pas de mal car ce n’est pas un chanteur que j’écoute ou plutôt que j’ai complétement arrêté d’écouter depuis qu’il a repris le classique A nos actes manqués de Jean-Jacques Goldman . Puis comme vous savez aujourd’hui il est en tourné pour un album de reprise des chansons de Claude François… Concrètement avec M. Pokora, le passé est tellement meilleur qu’il va biaiser rien de rien. Qu’il reste dans son coin et moi du mien.

« Le souci de M Pokora dans sa carrière, c’est qu’il est un bon chanteur, un bon danseur, un bon interprète, mais pas un créateur. Il n’a pas de chansons à lui. »Le Figaro

Pourtant Matt Pokora était bien partie. On se souvient de « Juste une photo de toi« .

Dj Khaled reprend Maria Maria avec « Wild Thoughts » feat Rihanna

Clip Wild-thoughts Dj Khaled feat Rihanna

Il y a une semaine, la déception ressenti avec le Happy Birthday de Matt Houston est revenu lorsque j’ai lu sur les réseaux le texte « Dj Khaled feat Rihanna reprenne « Maria Maria » avec Wild Thoughts . Je me sens encore faire une grimace. Autant vous dire que cette reprise du Maria Maria de Santana me pique dans mes souvenirs.

carlos-santana-maria-maria

Je me rappelle encore mettre la radio à fond est à écouter Maria Maria de SANTANA (sa guitare ! )dans le premier appartement encore vide de ma soeur. Faire des pas de salsa sur les parquets carrelés. Danser sur tout l’espace de sa future chambre et me laisser enivrer par la musique « She’s living the life just like a movie star«  .

clip Santana Maria Maria - she living is life like a movie star

Alors autant vous dire que le nouveau son de Dj Khaled Rihanna n’a pas l’air mauvais mais je n’ai écouté que les premières minutes et j’ai coupé ! Certains titres sont de paires avec des moments de notre vie et on ne peut pas venir changer nos souvenirs du jour au lendemain.

L’exception Dadju : Il reprend « Murder she wrotes » avec son nouveau titre « Plus le temps »

dadju-plus-le-temps-g20

Hier, je découvrais le nouveau titre Plus le temps de l’album #G20 à venir de Dadju. Les premières sonorités étaient bien sûr reconnu. L’ instru classique Murder She Wrotes de Shaka Demus datant des années 80. Dadju n’a pas piqué mes souvenirs puisque c’est plutôt l’époque de ma soeur. A part l’envie de danser, des rappels à la bande originale du film Save The Last Dance, j’ai juste kiffé ! Puis il faut dire que c’est Dadju, je suis en totale kiffe sur sa voix ! Elle a un effet sur moi que je ne peux expliquer. J’avoue tout de même que cette instru avec une voix française fait un peu bizarre. Mais étant donné que je me reconnais dans les paroles, j’ai vite oublié que LUI AUSSI a pioché dans un classique de la musique pour promouvoir son nouvel album.

#JayZ444 : JAY-Z feat Damian Marley – Bam

Clip titre Bam Jay-z feat Damian Marley

Ce matin, j’ai découvert le nouveau clip de Jay-z tiré de son nouvel album 4:44. Ce n’est pas un scoop puisque Jay-z invite dans le clip l’auteur Sister Nancy du classique « Bam bam » qui est donc l’ instru qu’on retrouve dans le le titre « Bam » en feat avec Damien Marley .

La question est donc la suivante :

Les artistes sont-ils en manque d’inspiration ?

"C’est lui Jay-Z ?"

L’image doit montrer exactement ma tête lorsque je l’ai entendu dire « C’est lui Jay-Z, aaah je ne savais pas qui c’était. » Ok on n’écoute pas tous du rap américain (moi y compris niveau tendance), ok tous les artistes ne sont pas connu, ok non en fait Jay-z mais Allo Jay-Z le mari de Beyoncé ?! (oui c’est d’abord un grand rappeur avant d’être son mari mais on le connait beaucoup en tant que mari de Beyoncé).

Comment des journalistes peoples peuvent-ils confondre les artistes noirs ?

C’est à ce moment que j’ai compris comment les journalistes du magazine Public ou autre magazine people (quoi que c’est leur métier de connaitre les peoples) pouvaient réellement se tromper et confondre 2 artistes noirs en mettant la photo d’un autre. Je ne dis pas qu’ils sont légitimes mais qu’apparemment ça existe de ne pas connaitre. Et j’ai envie de dire de s’inscrire sur Twitter, augmenter leur culture « Générales » ? Parce que j’avoue sans Twitter, je n’aurais pas su l’existence de Nekfeu, Sch, MHD et sûrement d’autres choses que ma TL regarde et partage et nourri mes connaissances.

Cependant on parle de Jay-Z !  Jay-Z celui qui a crée la plateforme de musique Tidal. Jay-Z. Je ne m’en remet pas. J’ai également compris ce qui faisait la différence d’ambiance entre blanc et noire. C’est en grandissant que je me rends compte que certes on peut sympathiser avec une personne non racisé mais il y aura facilement une différence quelque part dans notre perception des choses. A part si on a grandi dans le même milieu et encore.

Tout s’explique par le fait qu’on a eu la même éducation scolaire mais l’éducation familiale et les expériences qu’on a de la vie change notre vision de la vie et à ce niveau rien ne peut être pareil. Enfin je dis ça mais il y a quand des femmes noires et africaines qui m’ont touché les cheveux comme une découverte… A croire qu’à force de se défriser les cheveux, elles ont oublié la nature de ceux-ci.