Nos désirs de liberté avec le film Razzia

Razzia est un film de Nabil Ayouch. Un film bouleversant qui montre comment les lois de la société peuvent bouleverser la vie de tout un chacun. Ce film qui regroupe l’existence 5 personnes vivants dans la ville de Casablanca.

Razzia est un film de Nabil Ayouch. Un film bouleversant qui montre comment les lois de la société peuvent bouleverser la vie de tout un chacun. Ce film qui regroupe l’existence 5 personnes vivants dans la ville de Casablanca.

  • le professeur Berbère qui vit en haut des montagnes qui voit sa liberté professorale

    changer par une politique islamiste qui vise à ne plus enseigner le berbère, qu’on considère comme un dialecte et non comme une langue, au profit de l’arabe et de la prière obligatoire.

  • Salma qui rêve de sortir librement et surtout de travailler comme son mari absent.
  • Joseph, un restaurateur juif marocain, qui voit le poids de sa religion sur ses relations.
  • Ines, une adolescente vivant dans les quartiers riches, livré à elle-même avec ses besoins d’amour pour compenser le manque d’attention de sa mère absente.
  • Hakim est un homme homosexuel qui rêve de vivre à Paris et être libre de sa sexualité sans préjugée.

Puis il y a Yto à la recherche de son amour perdu.  C’est le destin croisée de 5 personnes vivant dans une même ville de manières différentes, des problèmes différents mais avec ce même besoin de liberté.Si au début, je pensais m’ennuyer. Au fur et à mesure que les destins se croisent, on ressent la puissance de chaque personnage. 

 

Dans le film, on voit à des images fortes de manifestation, comme des échos au printemps arabes et une autre vision du désir de liberté. Le film se déroule à Casablanca, avec des  chemin de vie qui s’axent entre les années 80 et 2000.
Je l’aurai su après avoir vu le film mais la langue a aussi un poids dans la film. A la même image que le film « Babel », chaque personnage à son propre langage. L’argot pour Hakim, Le français pour l’ado, le berbère pour le professeur,  multi langage pour le restaurateur (arabe, français, anglais).

Pendant le film, j’ai pensé au film Casablanca à cause de la ville. Et le réalisateur Nabil Ayouch (réalisateu du film Much Loved) n’a pas oublié de mentionner ce film classique qui devrait se passer dans la ville de Casa. 

Lady Bird et ses envies de liberté

Christine est une lycéenne qui déteste qu’on l’appelle par son nom de naissance. Elle veut qu’on l’appelle Lady Bird. Les relations avec sa mère sont très conflictuelles. Elles n’arrivent pas à communiquer ou ça tourne très vite au vinaigre.
Lady Bird ne rêve que d’une chose : s’éloigner de sa famille, de sa ville de naissance en étant accepter dans une Université en dehors de celle du secteur.

Christine est une lycéenne qui déteste qu’on l’appelle par son nom de naissance. Elle veut qu’on l’appelle Lady Bird. Les relations avec sa mère sont très conflictuelles. Elles n’arrivent pas à communiquer ou ça tourne très vite au vinaigre.
Lady Bird ne rêve que d’une chose : s’éloigner de sa famille, de sa ville de naissance en étant accepter dans une Université en dehors de celle du secteur. Idéalement l’université de Berkley

Scénario :

Je suis partie voir ce film en me disant qu’il parlerait principalement de la relation entre une mère et sa fille. Alors que non cette relation est surtout suggéré par de nombreux non-dit.
Le thème principale du film est la vie d’une ado lors de sa dernière année de lycée avec son pack complets : le problème des relations entres filles au lycée (entre la plus populaire et la moins populaire), les amours, la première fois et le bal de promo… Un ennuie ferme pendant la séance car le scénario était prévisible. L’histoire aurait suffit pour un simple téléfilm.

Moral :

Cependant, il faut retenir le début et la fin du film. Il faut retenir tous ses moments de non-dit entre la mère et la fille et je crois que c’est ce qui fait la plus value du film.

Parfois, il est plus facile de communiquer en prenant des distances. L’histoire de nos vie va créer notre personnalité. Comment était nos mères à notre âge ? Comment se comportait-elle avec ses propres parents ? Comment ses parents étaient avec elle ? Est ce qu’il y avait de la communication entre elle et sa mère ? La jeune fille qu’elle était hier ne fait-il pas ce qu’elle est aujourd’hui ?

Il faut connaitre le passé de l’autre pour mieux comprendre ses réactions.