Société·Tout le monde en parle

Faut-il réformer la classe de Terminale ?

Dans le but de réformer le diplôme du Baccalauréat, le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, veut changer le nom « Terminal » pour « La classe de maturité ». Certains trouvent ce nom « stupide » mais personnellement je ne le trouve pas si bête que ça. Chez les Italiens, par exemple, le nom «Terminale» pour la dernière classe du lycée n’existe pas. On parle de « clase della maturita » traduit littéralement par «Classe de maturité».

Pourquoi changer le nom de la classe de Terminale ?

la boum 2 discussion au café bar
La Boum 2

Je trouve donc le terme est adapté, surtout lorsque l’on sait que c’est la classe nous propulsent aux études supérieurs et notamment à la première année de faculté. Notre âge oscille entre 17 et 19 ans, un âge qui détermine notre majorité aux yeux de la société. Mais une période où on n’est pas mature pour autant. Je ne dis pas que le changement de noms de la classe va nous rendre mature. Mais je trouve que l’organisation des cours et notamment le fait d’avoir un grand oral, travailler sur un projet dans les épreuves du baccalauréat donnent une vraie pression dans l’obtention du diplôme et prépare à notre future vie d’adulte dans la société. Savoir communiquer est très important dans la vie notamment pour passer des entretiens et trouver un emploi, des étapes dans lesquelles beaucoup vont passer puisqu’en entrant en études supérieur, on est en âge de travaille 18 ans. Et on commence à avoir des besoins, voire une vie étudiante avec besoin des d’argent. Puis comparons avec d’autres pays européens, j’avais vu un reportage où il y avait des cours de communications dès le collège ou le lycée pour tous et non en option car ce n’est pas optionnelle de savoir communiquer dans la vie.

Quel lien entre la réforme du Baccalauréat et la vie en société ?

Pour revenir à la notion de maturité, je trouve que la Terminale n’est plus un terme adapté sachant qu’on ne fait plus grand chose en ayant seulement le diplôme du Baccalauréat.

A l’époque les gens travaillaient très tôt maintenant on passe de plus en plus de temps dans les études. En faisant des études supérieurs et notamment un DUT ou BTS on a tous pensé j’arrête à bac+2 ou bac+3 pour au final continuer car on se rend compte que dans la société ça ne suffit plus. Je me demande ce que sont devenus les filles qui ont décidés d’arrêter les études après le bac. Le fait de changer ce nom montre que le Baccalauréat n’est plus une fin en soit mais une année de préparation aux études supérieurs et également à affronter la vie d’adulte qui arrive juste après le diplôme.

Les conséquences de la réforme du baccalauréat

Bien sûr la réforme du changement de nom de la classe de Terminale est à double tranchant. Il y en aura toujours qui auront plus de faciliter que d’autres, trouver le projet, avoir l’aisance à l’oral, ne pas se tromper dans les options mais surtout perdre ce qu’on appelle la culture générale ». Je suis bien contente à la place des lycéens de ne pas avoir à avoir des cours de chimies, de physique math ou autre. Si de nos jours, c’est connaissance ne me sert absolument pas alors que l’histoire de 1945 à nos jours qu’on a appris en Terminal L aurait servi à n’importe quelle filière. Il est important, je pense, d’avoir des connaissances globales de savoir qu’il y a eu des théorèmes de Pythagore, qu’il y a des atomes et X chose. Dans un premier temps dans un devoir de mémoires pour ceux qui ont changé la vie scientifique ou mémoire et dans un second temps car c’est une transmission de culture entre « petits et grands ».

Pour finir, je dirais que cette réforme a la volonté de bousculée les choses et je l’espère redonner un titre de noblesse à la classe du Baccalauréat tout en nous préparant aux études supérieur car aujourd’hui il n’y a aucune palier. J’avoue douter de l’organisation de cette réforme. Il y aura forcément des cours plus prisées que d’autres, y aura t-il assez de professeur pour faire plusieurs classes ? Comment vont se retrouver les lycéens étrangers sachant qu’en Afrique francophone, il y a des équivalents au BAC L et S qui n’existeront plus ?

Ma terminale série M6
Série M6 – Ma Terminale – filmé comme un documentaire
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s