Musique·Tout le monde en parle

Lettre à Johnny : Pourquoi je n’ai pas pleuré la mort de Johnny Hallyday ?

Oh Johnny si tu savais comment j’aimerais comprendre la tristesse des français lors de ton hommage national qui a lieu aujourd’hui mais il n’en ait rien. Combien de fois a t-on entendu que tu n’allais pas bien ? Malgré tout tu remontais sur scène. J’avais fini par croire que tu mourrais là-bas. 
Je pensais fortement que ça allait faire son effet et que comme aujourd’hui tous les français seraient bouleversés. Et pourtant quand j’ai appris ta mort un matin en arrivant au travail, ça ne m’a rien fait. A croire que les multiples canulars sur ta mort, ont eu raison de moi. On ne t’entendait plus, c’est comme si tu n’étais déjà plus là. Je me suis réveillée ce matin, je pensais me cultivée avec la fin des « Douze coup de midi ». Pourtant en allumant la télé je suis tombée sur le cortège et ta cérémonie de funéraille. Mais toujours aucun déclic. J’ai seulement pensé que mes enfants me demanderont peut-être plus tard si j’ai connu cet événement de l’histoire musical. Je trouvais ça triste d’annoncer que j’ai vécu un événement national à la télévision alors que j’habite en Ile de France et que je suis proche des Champs-Elysées, lieu de la cérémonie. J’ai pensé à tous ses provinciaux qui auraient aimé se déplacer et qui sont chez eux alors que moi j’ai la chance d’être à coté mais je ne suis pas partie. Toujours aujourd’hui je me suis demandée pourquoi la mort de Papa Wemba, la mort de Michael Jackson, des artistes étrangers m’ont fait plus d’effet ? Et j’ai compris.

« Avec cette cérémonie, on a vu l’importance de la musique dans la vie des gens »

Michael faisait partie de la maison, tantine partait à ses concerts, elle était une fan. J’ai une photo de moi petite avec en arrière plan la banderole à l’effigie de Michael Jackson. La musique de Papa Wemba est notamment le titre Mama a été joué de nombreuses fois à la maison. Mais toi ? On ne t’écoutait pas. Tu ne fais pas partie de mes souvenirs. Même si mes parents avaient entendu parler de toi et de Sylvie depuis l’enfance. Tu n’as pas su créer le lien avec eux ni avec ma soeur qui pourtant fait partie de l’époque Rockn’roll. Alors j’avoue qu’en regardant la céremonie, j’ai trouvé ça démesurée mais on y pensant tu as sûrement créer ce lien avec de nombreuses personnes qui était fan de toi comme tantine était fan de Michael.

PS : Tu as dû créer de nombreuses musiques de l’histoire musicale française/belge mais je ne garde que Marie. C’est d’ailleurs à cette chanson que j’ai pensé en apprenant ta mort. Elle fait partie de mes souvenirs avec maman, on rigolait souvent sur le « Oh Marie si tu savais ». Au-délà des paroles, ce titre a été porté par un clip sur fond de guerre que je me rappelle avoir regardé sur MCM.
NB: Je finis cet article en remettant la télévision . Je tombe sur l’intention de prière lu par Carole Bouquet puis sur le texte de Prévert que tes filles Jade et Joy ont choisi et qui a été lu par Jean Reno. Finalement je suis touchée…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s