Culture

Dear White People, la série

Après un long moment d’absence, je reviens pour vous parler de la série satirique Dear White People produit par Netflix.  C’est une série basée sur le film de Justin Simien dont je n’ai vu que les premières minutes car le début ne m’intéressaient pas. Visiblement je n’ai rien loupé car le film a été beaucoup critiqué. Cependant, je recommande fortement la série (et ceux qui n’ont pas aimé le film aussi) ! Pourquoi ? Parce que la série fait comprendre, à ceux qui la regarde, plusieurs aspects de la vie de noir. Ici la série plante son décor dans le campus universitaire de Winchester. Bien que dirigé par un doyen noir, Winchester recense tout de même des actes racistes envers les personnes noires.

D’ailleurs c’est à partir d’une soirée étudiante blackface, organisée par des personnes blanches au sein de l’université, que la série va démarrer. En effet à travers cette soirée, chaque épisode va nous dresser le portrait et la vision de plusieurs étudiants noirs. La série nous montre donc la vie d’une personne noire dans un monde de blanc. Sans spoiler, l’épisode 5 explique d’ailleurs de manière concrète la différence de traitements dans la société entre une personne noire et une personne blanche. De nombreuses personnes devraient voir cette épisode pour comprendre ce que ressent une personne noire.

Pourquoi une personne ne doit pas s’adonner au blackface ?

Blackface dans la série Dear white people
Image du site Share-Trend

Réponse de Samantha en un discours :

« Cher amis blancs, je conçois très bien qu’être réduit à sa race, son éthnie sur la base de généralité soit une expérience nouvelle et dévastatrice pour certains d’entre vous. Mais il y a une différence; mes plaisanteries ne foutent pas en taule votre jeunesse à un taux plus qu’alarmant et ne rend pas le semble fait de marcher dans les rues un danger pour votre vie. Mais les vôtre le font.

Quand vous vous moquez ou quand vous nous rabaissez, vos justifiez un système existant. Les flics qui font baiser les yeux d’un noir en le menançant de leur arme, ne le considère pas comme un être humain. Il voit une caricature, un voyou, un nègre, un négro.

Alors NON vous ne pouvez pas vous montrer en costume d’Halloween nous représentant et en plaidant l’ironie ou l’ignorance ! C’est terminé ! Avant cette fête une personne de couleurs sur ce campus ne pouvez même pas penser au mot racisme sans être accusé de crier au loup. Mais de la même façon qu’il a fallut une Sandra Bland , un Trayvon Martin et un Philando Castille pour éveiller la consicence de certains, cette fête était ce qu’il fallait pour éveiller la conscience de ce campus. »

Voici les thèmes abordés dans la saison 1 de Dear White People

Dear White People review par le magazine Mic
Image et critique en anglais du magazine MIC

Dear White People pose la question sur : Comment une université dirigé par une personne noire peut-elle subir le racisme ?

La série aborde les enjeux de l’université, les problématiques journalistes (peut-on tout dire ?), le métissage, l’amitié, les relations de couple. On voit différents portraits qui m’ont fait penser à des portraits réaliste de personnes de la vie de tous les jours: la militante noire, le militant noir, le couple mixte, l’homme noir et gay. Puis la fille, entourée unique de copines blanches, portant toujours des tissages ou perruques et dont on a jamais vu ses vrais cheveux. Ainsi que le débat sur le rascime anti-blanc. Contrairement au titre de la série, les thèmes abordés dans Dear White People ne sont pas centrés sur les personnes blanches.

NB : La série n’est pas centrée sur le militantisme. C’est une série satirique qui dénonce pas mal de chose tout en étant drôle et réaliste sur les aspects de la vie.

+ 1 : sur la mention de la série Scandal en faisant comprendre que cette série devrait prendre fin !

Bon visionnage !

Publicités

3 commentaires sur “Dear White People, la série

  1. Cc, j’ai beaucoup aimé le film à savoir qu’au début ça devait être un documentaire d’où le fait que ça ne soit pas totalement filmé comme une fiction. Donc il faut prendre pas mal de recul pour le regarder. Pour l’instant je trouve la série assez bien adaptée. Reste à finir voir ce que ça donne. Bon week-end bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s